J'Habite Un Soupir


Granola gourmand à la pomme

Au petit déjeuner, au goûter, au café, au dessert, ce granola est une base. Une base, certes, mais une base gourmande, à déguster telle quelle ou bien à colorer de fruits secs ou agrémenter de morceaux de chocolat.

Et si vous êtes pressé, ou passablement allergique au blabla sur l'alimentation saine, rendez-vous directement en bas de cette page pour la recette.

Sur une grande boîte en bois qui sert d'étagère, une série de bocaux remplis d'ingrédients secs

Si le muesli est un mélange tout à fait identique au granola, la différence réside dans le mode de préparation. En effet le muesli est cru, par conséquent c'est un simplissime mélange d'ingrédients secs, quand le granola, lui, est cuit, enfin plus exactement taosté, d'où un ajout d'ingrédients souples et humides pour croustillantiser. Oui j'invente de mots. Si vous arrivez, vous voilà prévenu.

Mais pourquoi de la compote ?

Les bienfaits de la pomme.

Comme tout végétal, elle apporte une dose de minéraux, d'antioxydants et vitamines, mais elle a aussi la particularité de réhydrater. Ce qui peut être pratique et intéressant après un effort physique.

Elle est une alliée pour l'équilibre acido-basique, et elle contient de la pectine, une fibre active qui aide à baisser le niveau de cholestérol dans le sang, calme les intestins sensibles, favorise une bonne flore bactérienne, améliore la fonction digestive et ralentit l'absorption des sucres et des graisses.

Enfin, autant le persil permet de rafraîchir l'haleine, autant croquer dans une pomme nettoie l'émail des dents.

En compote, la pomme rend le granola plus digeste, elle permet de réduire la part du sucre, et elle va ajouter du croquant en agglomérant bien entre eux les flocons.

<Dans une casserole en inox fond du sucre complet et de l'huile de coco dans de la compote et du sirop d'agave Sur une balance digitale, un grand saladier en verre rempli des ingrédients secs où le vert des graines des courges contraste avec le blond des flocons d'avoine

À noter que si vous aimez les noix, préférez les ajouter à la toute fin et après refroidissement du granola, car elles contiennent des acides gras polyinsaturés qui s'oxydent à la cuisson et perdent ainsi leur qualité nutritive.

Pour les flocons d'avoine, vous avez le choix. Les gros auront plus tendance à croustiller que les petits. Mais les petits absorbent mieux les ingrédients humides et cuisent plus vite. La durée de cuisson sera donc d'environ 30 mins avec des gros et 25 mins avec des petits. Ou bien faire un mélange des deux, cela aura tendance a formé des boulettes de granola bien craquantes.

Le mélange de graines et oléagineux que je préfère, en proportion variable selon mon stock, comprend des graines de courge, tournesol et sésame avec quelques cajous et pistaches sur une base de noisettes ou d'amandes.

Ceci dit, étant donné le prix souvent prohibitif de certains de ces oléagineux, je les remplace régulièrement par des cacahuètes.

La cacahuète, ou pois de terre, est une légumineuse.

On prête à la cacahuète beaucoup de défauts en terme de nutrition, et pourtant elle est moins riche que la noisette ou la noix de macadamia. Elle renferme une petite part équilibrée de bons acides gras polyinsaturés, autant de protéines qu'un steak haché, plein de potassium et de phosphore, et pas mal de magnésium.

Elle est donc énergétique, soit, mais aussi réconfortante.

Un grand saladier en verre rempli de tous les ingrédients secs Un grand saladier en verre rempli de tous les ingrédients secs avec au centre le mélange fondu à la casserole L'intérieur du four d'une cuisinière à gaz où l'on distingue un plat blanc et dedans un granola qui cuit Vue du dessus d'un bocal en verre bleu rempli de granola doré

Ingrédients

Four à 160°C pour en moyenne 30mins.

Préparation

Commencer par émincer les plus gros oléagineux comme les cajous, les noisettes ou les amandes. Préchauffer le four. Mélanger tous les ingrédients secs. Dans une casserole, faire fondre à feu très doux l'huile de coco, le sucre, la compote, le sirop d'agave, la cannelle et le sel. Avant que ça ne frémisse, retirer du feu et verser sur les ingrédients secs. Travailler à la cuillère pour bien enrober le sec de l'humide.

Dérouler une feuille de papier cuisson sur une plaque ou un large plat rectangulaire. Étaler et répartir la préparation avec une spatule, puis enfourner. Durant la cuisson, pour éviter qu'il ne brûle, mélanger le granola toutes les dix minutes.

Ma cuisinière étant le Motorola D160 des gazinières, je surveille surtout la cuisson à l'odeur et à la couleur. Quand ça sent bon le gâteau et que le granola s'est légèrement coloré, je le sors du four et le laisse tranquillement refroidir. Voilà, c'est tout.

Le 25 janvier 2021 — Posté par corOllule dU cHamp Du pOirier dans Mon Manger