J'Habite Un Soupir


Beauty powders

Il y a un an et une pincée de mois, je postai un blabla au sujet de mes choix de soins, de la couleur laissée désormais naturelle de mes cheveux et des ingrédients qui constituent mes produits en cosmétique. À force de notes compilées sur un cahier, de lecture, de recherches, et surtout de patience, j'ai trouvé mes trucs. Voici quelques unes de mes potions dont la base est en poudre(s).

SOAP POWDER ★ Poudre Savon

Moins agressive que le savon, même le plus doux des surgras saponifié à froid et enrichi au lait d'avoine ayant tendance à rendre ma peau du visage toute tiraillée façon lifting instantané, cette poudre toute simple à faire et à conserver laisse la peau fraîche et parfaitement propre, enlève même ma poudre minérale et mon highlighter crème, sans démolir la barrière hydrolipidique chez moi extrêmement précaire. Je n'ai jamais testé sur du mascara, vu que j'ai horreur d'en porter. Comment dire...

Je me sens handicapée des yeux, à ne pas pouvoir les frotter quand je veux, à sentir, à percevoir même cette pâte noire posée là-haut sur mes cils.

Et puis c'est une contrainte pour moi de devoir finir sa journée à triturer la peau si fine des paupières pendant trois minutes, au risque fatalement de créer précocement des ridules tout autour de l'œil. Si je souhaite embellir mon regard, j'utilise un recourbe-cils, et c'est tout. Sur moi ça tient toute la journée.
Plus natural-eco-friendly-raw-nude, you'll die.

La poudre ayurvédique de Reetha provient d'un arbre appelé le savonnier indien et dont on récolte les noix, les soapnuts, ou noix de lavage. Elle est riche en saponines, en antioxydants et naturellement purifiante, sans agresser. L'avoine est adoucissante, émolliente, réparatrice, hydratante et calmante, notamment contre les démangeaisons, idéale pour les peaux atopiques. La guimauve partage ses mêmes qualités et de plus revitalise, régénère et hydrate en profondeur. Le Ginkgo est tonique et drainant, un actif anti-âge, anti-pollution et anti-rougeurs.

Toujours avec de l'eau très chaude pour libérer les saponines, préparer dans une coupelle un peu de pâte, ou sur un coton humidifié saupoudrer une fine pellicule de poudre. Mouiller le visage et le cou à l'eau chaude. Frotter doucement par mouvements circulaires, du centre du visage vers les oreilles puis le cou. Rincer à l'eau claire et tamponner avec une serviette avant de passer un hydrolat qui va enlever les traces de calcaires et apporter des actifs.

Comme je parle le mieux de ce que je connais bien, pour les peaux entre 45 et 50 ans, sèche, voire très sèche et réactive, donc avec des rougeurs et des imperfections, j'ai une préférence pour les hydrolats de fleur d'oranger, de rose de Damas, de ciste, d'hélichryse et de mélisse. Une fois l'hydrolat vaporisé, j'applique avant qu'il ne sèche une huile végétale mélangée dans ma paume à une pompe d'acide hyaluronique, désormais mieux toléré par ma peau que le gel d'aloé véra.

Personnellement j'utilise en ce moment des lingettes bio jetables biodégradables. J'ai des cotons lavables, ce n'est pas le problème, c'est même une des choses listées dans mon Antithèse du haul où je faisais l'état des lieux de ce que je n'achète plus. Oui mais voilà, ils ont fini par être vraiment agressifs pour ma peau, car à force de les laver ils sont devenus rêches. Pour vous dire, je m'en sers pour faire des gommages.

Et puis j'en suis à me demander ce qui entre le biodégradable et le lavable est le plus écologique étant donné la quantité d'eau nécessaire à chaque fois pour laver. Évidemment entre un rasoir jetable en plastique et un rasoir en métal à lames interchangeables, il n'y a pas débat. Mais en ce qui concerne les versions en tissus, donc lavables, je me pose la question.

Du reste, la mode du zéro déchet est mignonne, pas complètement inutile, certes non. Cependant j'ai vite fait le constat de mon côté qu'elle est seulement à la portée des personnes bénéficiant de revenus confortables. Les épiceries du vrac tapent bigrement les prix, même le rayon vrac des supermarchés est plus cher que celui des magasins bio, et d'un magasin bio à un autre ça va parfois du simple au double.

De plus, si vous aimez les denrées desséchés, oxydés, éventés, rances, tripotés par toutes sortes de doigts, voire périmés et stockés parfois dans des distributeurs à la propreté très relative.... wellcome ! Sans parler des contaminations croisées, donc des traces d'allergènes absolument dans tout.

Du moins dans ma ville, j'avoue que les mauvaises surprises sont fréquentes. Du coup, entre un sachet de 500g de riz bio à Leclerc à 1€90 et 500g de riz bio grisailloux tout poussiéreux avec plein de gluten dedans au Biocoop à 1€ de plus, mon choix est vite fait. Alors on me glisse à l'oreillette que le zéro déchet, c'est bien plus que ça, et pas uniquement pour l'alimentation. Bien sûr Jeanine, j'aimerais juste souligner que le jusqu'au-boutisme me porte sur les nerfs, surtout quand il ne tient pas compte du coût des choses.

Face à l'écologie, nous ne sommes pas égaux. À chacun donc de faire ce qu'il peut avec ses moyens et de mélanger les modes d'action : un peu de zéro déchet, pas mal de seconde main, beaucoup de local, un max de boycott, un principe de base minimaliste et le reste au compost. Par exemple.

C'est ce que j'avais tenté d'exposer dans mon billet Topia et que je regroupe maintenant sous le terme Kufuu - en japonais 工夫 - qui signifie débrouille, idée, invention, procédé et rappelle cette phrase de Roosevelt "Fais ce que tu peux avec ce que tu as là où tu es."

Ceci à défaut de voir un jour les principaux responsables du désastre écologique, les industriels comme les gouvernements qui soutiennent leur mode de production et leur enrichissement, ceux qui dans le camembert des causes de cette catastrophe occupent la plus grande tranche, de les voir venir sur le plateau de BFMTV pour déchirer leur chemise, se griffer le torse et demander en pleurant publiquement pardon avant de démissionner. M'est avis que la planète aura le temps de mettre tout le monde d'accord avant, et ça va piquer. Mais bien évidemment, là encore, ce sont les plus riches qui s'en sortiront le mieux.

Bon, ça c'est dit.
Hache tague je parle trop, alors vite, sans plus tarder les autres recettes.

SOFT SCRUB POWDER ★ Poudre de Gommage Tout Doux

Cette même poudre à la Reetha peut également servir de base à un scrub adapté aux peaux sèches et réactive.

Mouiller l'ensemble du corps à l'eau chaude quelques minutes. Masser ensuite avec la pâte gommante par mouvements circulaires, du bas vers le haut, les centres d'évacuation des toxines se trouvant au niveau de l'aine, du sternum et sous les aisselles. Rincer sous une eau plutôt tiède pour garder le bénéfice nourrissant de l'amande, sachant qu'elle aide aussi à lutter contre les vergetures. Puis sur une peau encore humide appliquer une huile sèche si besoin, par exemple en hiver.

MINERAL FOUNDATION POWDER ★ Poudre de Teint Minérale

Les proportions seront à adapter au teint, évidemment, et d'autres pigments minéraux existent pour ajuster le résultat. Pour ma part, j'ai la peau blanc rosé avec des rougeurs. Je prends facilement des coups de soleil lors des premiers rayons, mais je bronze ensuite assez facilement.

Il existe des argiles blanche, jaune, rose, rouge, violette et verte qui ont chacune des propriétés adaptées aux différents type de peau. Auxquelles viennent s'ajouter les nacres minérales sur une large palette de couleurs pour trouver à coup sûr la formule qui conviendra à son teint. L'oxyde de zinc quant à lui est un pigment blanc et mat qui a des propriétés assainissantes, purifiantes et protectrices contre les UV. La poudre de Lumière est une exclusivité Aroma-Zone, un mélange de micas naturels qui floutent et satinent.

VOLUME MASK FOR THIRSTY HAIR ★ Masque Volume pour Cheveux Assoiffés

Particulièrement destiné aux cheveux fins, bouclés ou frisés et peu poreux, c'est à dire qui sèchent lentement et apprécient moyennent les bains d'huiles, ce masque apporte des protéines et de l'hydratation qui vont réparer, gainer, protéger et reformer les boucles. J'y recoure quand mes cheveux sont tout plat et électriques, mais pas plus d'une fois par mois. Si je souhaite hydrater plus régulièrement, je fais un masque sans les poudres et les actifs, avec de la compote ou de la banane.

La compote, l'agave et la guimauve sont riches en mucilages et en sucres qui vont hydrater, freinant également l'effet éventuellement asséchant des poudres sur les cuirs chevelus sensibles. La poudre ayurvédique de Brahmi, qui équilibre les trois doshas, favorise la pousse, fortifie la fibre capillaire, et tout comme le collagène va la gainer. Le Kachur Sughandi qui est un équivalent a l'avantage de ne teinter ni de foncer les cheveux clairs, et sent merveilleusement bon. Les protéines de riz vont retenir l'hydratation et ralentir la dégradation du collagène en formant un film protecteur. Gonflés d'eau, les cheveux gagnent en volume et en facilité de démêlage.

Sur cheveux secs ou légèrement mouillés, appliquer sur tout le crâne en commençant par la nuque. Finir par les longueurs. Faire un chignon haut et laisser poser 1 heure sous une charlotte, ou comme moi sous une poche en plastique de maïs comme on en trouve au rayon fruits et légumes des supermarchés. Rincer abondamment, éventuellement appliquer un après-shampoing sur les pointes si elles sont en mode paille, de préférence d'une marque bio à la compo douce, ou un lait d'avoine fait maison. Puis finir avec un rinçage acide.

Ne pas squeezer cette étape car on a besoin de rétablir le Ph naturel du cuir chevelu. Alors on peut faire ça avec un litre d'une infusion de thé vert aux agrumes, de romarin, d'ortie ou d'hibiscus, selon les bienfaits recherchés. Ou juste avec un pichet d'eau mélangée à une cuillerée de vinaigre de cidre, de coco ou de framboise. La dose dépendra de la tolérance des cheveux au vinaigre.

CHERRY HEART GLOSS ★ Gloss Cœur de Cerise

Bien que je le nomme gloss, j'imagine qu'il n'a pas la même texture que ceux du commerce, plus liquide sans doute et pas la même tenue. L'avantage c'est qu'il n'existe pas plus simple à fabriquer, qu'il est personnalisable à l'infini, qu'il hydrate et répare en même temps.

L'huile de ricin, qu'on ne présente plus mais qui est surtout connu en soin capillaire, a également des propriétés adoucissantes et réparatrices sur la peau, notamment celle qui tiraille ou démange. La densité de sa viscosité est filmogène, ce qui est intéressant pour un rendu brillant, et lui confère une excellente dispersion des pigments. C'est pourquoi on la trouve souvent dans la composition de rouges à lèvres sous la dénomination impropre d'Huile de Castor ou Ricinus Communis Seed Oil. De plus elle est majoritairement composée d'un acide oléique dit ricinoléique qui freine la croissance des microbes et lui assure ainsi une longue conservation.

La glycérine donne un petit goût sucré, accentue la brillance, adoucit et assouplit. La provitamine B5 est un réparateur cutané qui prévient de la déshydration. Le sureau est un fruit, délicieux en infusion, et dont on tire un colorant végétal qui se décline du rose violine au rouge bordeaux profond. Toujours sur Aroma-Zone, on trouve aussi des pigments végétaux, donc liposolubles ce qui est indispensable pour cette formule, à partir de la grenadine, de la betterave, de la patate douce et du radis rouge.

Hormis ce qui peut se trouver dans la cuisine, tous les ingrédients de ces recettes sont disponibles sur Aroma-Zone. Je dis ça mais je n'ai aucun partenariat avec cette boutique, ce n'est pas faute de leur avoir proposé, à deux reprises même, mais je suis une tarte pour ce genre d'affaires.

D'ailleurs ils/elles n'ont pas voulu de moi non plus quand je leur ai envoyé ma candidature pour leur poste à pourvoir de community manager, et je suis là à leur faire de la pub. C'est dire comme je suis tarte.

Le 27 janvier 2020 — Posté par corOllule dU cHamp Du pOirier dans Mes Découvertes