J'Habite Un Soupir


Spray fabuleux pour cheveux

Vous savez - ou pas - que sur Instagram je partage des recettes que j'aime beaucoup, mais aussi des crash tests parfois pas très concluants, voire décevants. Ce blog par contre est réservé aux valeurs sûres, aux formules que j'utilise au quotidien, sur la durée, et vers lesquelles je me refuge quand me vient un doute.

Ici je vous réserve des produits finis sur lesquels j'ai du recul, d'une bonne tenue et conservation, et en lesquels j'ai confiance, avec tout ce que cela sous-entend quand on a un terrain allergique, une peau sensible et réactive, tout un background - comme on dit - de femme bientôt affranchie des hormones.

À la fin du printemps, j'ai cherché des ingrédients pour fabriquer un spray capillaire acqueux que je voulais protecteur et réparateur, afin de contrer les dommages de l'été à venir. Et j'avais une autre préoccupation ; choisir une formule facile, légère, minimaliste, sans parfum ni huile essentielle, mais gorgée d'actifs.

Dès les premières applications, j'ai été bluffée par le volume qu'il m'a fait le matin quand je rafraîchissais avec mes boucles déforméees par mon élastique en spirale. Mais aussi par la douceur qu'il apportait aux longueurs, et par la protection contre le soleil et la chaleur lors de mes fréquents déplacements à pied et à vélo durant ces trois mois traversés de canicules.

Douceur et protection que j'amplifiais souvent par une goutte d'huile de Sapote ou de Pracaxi. Il existe des huiles végétales qui ont des propriétés naturellement absorbantes des UV - comme celle de Cerise, de Tomate, de Buriti ou de Framboise - sans remplacer bien sûr un écran total. Mais ma préférence va à la Sapote et la Pracaxi, en sachant que la première aura tendance à détendre les boucles et la seconde à les renforcer. D'ailleurs en parlant de boucles, petit disclaimer...

Un cheveu en pleine forme, ça passe d'abord par un mode de vie sain, dont une alimentation saine. Et comme ce que l'on mange est de plus en plus pauvre en nutriments, par également des compléments pris en cures régulières.

En connaissance de cause, chacun a donc le choix des superaliments riches en vitamines, protéines et minéraux pour venir soutenir la vigueur de ses phanères ; par exemple l'huile de foie de morue, l'ortie, la spiruline, la prêle, la levure de bière active, la moringa ou encore le lithothamne.

Cependant, leurs effets seront plus évidents pour une personne que pour une autre, selon les problématiques, les contraintes, les besoins, l'âge, etc... C'est la patience et l'expérience qui détermineront ce qui convient le mieux à chacune et à chacun.

De même, si vous avez les cheveux non colorés, voire gris comme moi, ondulés et bouclés à la fois, plutôt fins et peu épais, habitués de longue date aux produits bio, vous serez sans doute satisfaits et satisfaites des inspirations cosmétiques que je partage volontiers ici. Cependant, là encore chaque personne est différente et le résultat peut être très varié d'un individu à l'autre avec une même formule.

De plus - et j'aimerais insister sur ce fait - vouloir une boucle parfaite, une chevelure sans frisottis, des longueurs sans pointes fines... Bref la quête d'une chevelure sans aucun "défaut", à l'image de celles trafiquées dans la propagande des marques sans scrupules, c'est de la merde.

Ce cheveu, lisse, ultra brillant, n'existe pas. Et c'est fatigant de constater qu'après la dictature du cheveu raide, absolument droit, presque rigide, parce que chauffé à blanc chaque matin aux fers brûlants, voici maintenant l'autoritarisme de la boucle lisse, ultra brillante, absolument ronde, comme moulé à blanc chaque matin aux fers brûlants.

Où est l'évolution ? De quel "naturel" s'agit-il ? De quelle libération vante-t-on l'avènement quand il s'agit encore et toujours de se donner de la peine pour tenter de ressembler à un artefact, une pure invention contre nature sortie des cerveaux malades et cocaïnés qui zombifient le milieu marketing.

Le frisottis c'est la vie !

Essayer d'avoir un scalp en bonne santé sur lequel poussent des bébés cheveux sans que ces derniers n'apparaissent partout comme autant d'antennes téléscopiques attirées par la moindre humidité désaltérante ; ce n'est pas possible ! Désirer une robuste et longue chevelure, faire constamment des soins pour booster la pousse, assainir le cuir chevelu, embellir la fibre, et en même temps pleurer devant la glace parce que les nouveaux cheveux voltigent dans tous les sens au dessus de sa tête, c'est aussi idiot que d'aimer se baigner en regrettant d'être mouillé.

Voilà, donc si vous aussi êtes profondément fâchés avec ces injonctions à une beauté irréelle, à tous propos lissetée, la recette qui suit devrait vous plaire. À vos cuillères doseuses !

Ingrédients

1 TAD = 1,20ml / 1 PINCH = 0,40ml

Mode opératoire

*J'ai remarqué que l'effet d'un soin liquide pour les cheveux, ou même pour la peau, est plus probant en versant d'abord un peu de produit dans le creux de la main, en le répartissant sur les paumes, puis en l'appliquant aux doigts. Et c'est aussi plus économique !

Le 23 octobre 2022 — Posté par corOllule dU cHamp Du pOirier dans Mes Découvertes